Le code de déontologie

Les gestalt-thérapeutes diplômés s’engagent sur un plan déontologique dans le but de protéger le patient et de favoriser le travail thérapeutique.

Je respecte le code de déontologie du Collège Européen de Gestalt-thérapie (CEG-t).

Ce code définit des principes généraux et établit les normes de conduite professionnelle des gestalt-thérapeutes membres du CEG-t, qui sont responsables de l’observation de ces principes et se doivent de les utiliser comme base d’une bonne pratique plutôt que comme ensemble d’exigences minimales. La Commission d’Ethique et de Déontologie peut arbitrer d’éventuels conflits.

Les principes de ce code

Ce code de déontologie exige du gestalt-thérapeute de s’abstenir de tout abus de pouvoir vis-à-vis du patient, de continuer à se former et de reconnaître, le cas échéant, les limites de la prise en charge qu’il peut proposer.

Le gestalt-thérapeute travaille selon les règles de la confidentialité et du secret professionnel. Son attention première est tournée vers son patient, sa dignité, son intégrité et sa liberté de choix.