La relation patient-thérapeute. Traverser le vide

Avec l’autorisation de son auteur, voici un texte qui m’a touchée et accompagnée dans ma thérapie personnelle.

Traverser le vide

Quand les médailles, les exploits, les conquêtes et les réflexions brillantes
cessent de faire illusion,
Quand ils cessent d’être,
ce qui remplit mon existence,
ce qui m’apportera… sans aucun doute… tendresse, chaleur et amour,
et ce qui me donne, en apparence, sens, corps, vie et esprit,
Quand la volonté, la maîtrise, la « tension vers » cessent de me soutenir,
Que reste-t-il ?

Le vide,

Le vide de mon corps endolori,
Le vide de mes tripes nouées,
Le vide de mon cœur cristallisé,
Le vide de ma tête qui élabore et explique à vide,
Le vide derrière mes rêves cachés de destin grandiose et flamboyant,
Le vide de ma vie en moi et autour de moi,

… et l’angoisse, diffuse, tapie dans le sombre du vide.

Quand dans ce vide quelqu’un est là,
Quand, semaine après semaine, mois après mois, ce quelqu’un reste là,
Ni trop près, ni trop loin,
Présent, soutenant et chaleureux,
Malgré mes doutes, mes refus, mes rejets et mes sollicitations,
Accompagnant mes errances et mes pauses interminables,
Accueillant mes peurs, mes silences et mes larmes qui ne viennent pas…

Alors le vide peut devenir plus dense,
Il peut devenir silence et l’angoisse présence.
Des étincelles, oubliées depuis longtemps, brillent à nouveau,
Quelque chose frémit, bouge, prend forme, croît…
Cet autre commence à m’apparaître, autre que moi et en lien avec moi.
Dans la tension de nos deux présences, dans la co-création de chaque instant,
Semaine après semaine, tantôt maussade et laborieux, tantôt léger et riant,
Souvent bouleversé,
Je peux naître…  re-naître,
Je peux me relier à moi-même, à cet autre, aux autres.

Dans l’intimité de cette relation privilégiée,
Dans l’alcôve de cet espace protégé,
Je peux cheminer vers la vie… vers ma vie,
Et commencer à trouver enfin… tendresse, chaleur et amour.

Frédéric Brissaud, avril 1998

Ce contenu a été publié dans Articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.